Vous inspirer à aller plus loin

L'histoire de Sarah K. : "Du viol à la liberté en Christ !"

L'histoire de Sarah K. :  "Du viol à la liberté en Christ !"

Bonjour à tous,

Je suis Sarah Koyaotto et je vais vous racontez mon histoire.

Je suis le fruit d’une relation adultère. Mon père était déjà marié en secret quand il a rencontré ma mère. Suite à ma naissance et un drame familial, il nous délaissa. Je grandis seule avec ma mère et ses 5 enfants nés d’une première union. Je n’avais donc que mon grand frère et mes oncles comme figure paternel. Malgré son absence, j’ai eu une belle enfance mais avec un gros trou noir au tableau car de mes 4 ans à mes 13 ans j’ai été victime de viols !

Ma mère étant seule, elle multipliait les petits boulots car elle avait le souci de nous offrir le meilleur. Comme souvent, elle m’envoyait en vacances chez sa cousine qui vivait dans le sud de la France en pleine campagne avec des animaux, un potager, une piscine tout ce que je n’avais pas en banlieue parisienne. J’aimais tellement aller en vacances là-bas car j’avais toute l’affection de leur famille, un décor idyllique et un oncle avec lequel je pouvais jouer, apprendre à bricoler et jardiner. Choses que je rêvais de faire avec mon père.

Les viols ont commencé de façon subtile par des attouchements en jouant. Je ne comprenais pas très bien le sens mais je me rassurais de ses actes. Ce qui a créé en moi un conditionnement mental en grandissant.

Plus je grandissais plus les actes s’aggravaient et c’est suite aux préventions scolaires et médiatiques que je pris conscience que j’étais victime de pédophilie. J’étais sous son emprise car c’était un homme d’une grande influence dans ma famille et ce genre de sujet était tabou. Ce qui me coûta très cher, jusqu’à ma vie de jeune femme car le poids du silence face aux actes et ses conséquences fut très lourd pour moi. J’étais frustrée, renfermée, incomprise, triste, violente, insoumise… Je me suis réfugiée très jeune dans l’alcool, le cannabis et la cigarette.

Puis un jour durant mon adolescence j’ai craqué et je l’ai dénoncé mais les conséquences furent foudroyantes car malgré une victoire judiciaire, 4 mois après ma mère décéda d’un cancer. Ce fut ma descente aux enfers : rupture familiale, tentative de suicide, séjour en psychiatrie, je n’avais plus de repères. Ayant grandi dans la foi chrétienne je me souvenais parfois des témoignages que Jésus pouvait opérer dans les vies et des prédications entendues à l’église. J’espérais donc un miracle de sa part. Il faut dire que j’avais du mal dans ma foi et ma relation avec Lui car je ne savais pas ce qu’était l’amour d’un Père. En fait, je ne lui donnais pas cette place dans ma vie. J’étais tellement habituée à la souffrance.

A suivre sur https://mystory.me/story/sarahkoyaotto/

Sarah

Découvrez d'autres témoignages sur MyStory.me !

► ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAÎNE YOUTUBE !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Merci à notre Partenaire ARIEL's pour cette traduction en Langue des Signes Françaises.

Pour en savoir plus sur ARIEL's rendez-vous ici.

Retrouvez ARIEL's sur Facebook.

2 commentaires
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Emilie Charette Rendez-Vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider